Agence QMI

Alexandre Bissonnette: un extrémiste?

Alexandre Bissonnette, le suspect qui aurait ouvert le feu sur des musulmans en prière au Centre culturel islamique de Québec dimanche soir, est-il un extrémiste?

C'est l'une des questions auxquelles a répondu Martin Geoffroy, chercheur principal au Centre d'expertise et de formation sur les intégrismes religieux et la radicalisation (CEFIR), en entrevue à l'émission Mario Dumont.

«On ne tue pas si on n'est pas radicalisé. On ne tue pas si on n'a pas des opinions radicales. On parle beaucoup de haine ce matin, mais qu'est-ce qui mène à la radicalisation? C'est un discours haineux», a expliqué Martin Geoffroy sur les ondes de LCN.

Selon M. Geoffroy, le discours haineux, présent sur les médias sociaux, sur les blogues, et dans certains médias pourrait facilement attiser les extrémismes de toutes sortes.

«Si on a des passages à l'acte comme on a en ce moment, c'est parce qu'il y a de plus en plus dans notre société des gens qui se sentent justifiés de tenir un discours haineux. On a des chroniqueurs dans les grands médias aussi qui de plus en plus, ont un discours qui s'approche du racisme, un discours anti-islam. Si on regarde le gouvernement anti-immigration de Trump, ça laisse croire à ces gens-là qu'ils sont légitimés d'agir par certains politiciens, certains chroniqueurs», précise M. Geoffroy.

Une guerre

Selon le chercheur, peu importe leur orientation, les gens extrémistes veulent tous la même chose: éliminer les modérés.

«Ils ne veulent pas qu'il y ait de chrétiens modérés, de musulmans modérés dans la société. Ils veulent une guerre mondiale entre eux, les radicaux, et tout ce qui est modéré et ce qui représente le vivre ensemble, la tolérance, auxquels on est habitués dans le monde occidental. Ils veulent mettre ça à terre et instaurer des gouvernements extrémistes», précise le chercheur.

Selon les derniers détails, Alexandre Bissonnette aurait agi seul et aurait eu une arme d'assaut prohibée au Canada, un AK-47.

Six personnes sont mortes et cinq étaient toujours dans un état critique après l'attaque terroriste survenue dimanche soir. Des dizaines d'autres personnes ont été blessées, mais leur vie n'est pas en danger.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos