Bagarre armée au café-bar L'Agité

Crystel Jobin-Gagnonb
Journal de Québec

Le café-bar L'Agité, rue de la Couronne, à Québec, a été le théâtre d'une bagarre à main armée, dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier.

À 1h40 dans la nuit de dimanche à lundi, six hommes sont apparus au café L'Agité. Ces suspects s'en sont pris à six ou sept autres personnes qui se trouvaient dans l'endroit, des clients pour la plupart. La bagarre qui a éclaté a causé des blessures à six personnes, attaquées à coups de couteau.

Les six hommes suspects se sont par la suite enfuis, mais ont rapidement été retrouvés à la station-service Ultramar de la rue Dorchester. Les motifs de cette agression sont encore à déterminer, affirme François Y. Bouchard, porte-parole du service de police de la ville de Québec.

Les six suspects ont été arrêtés et cinq d'entre eux ont été libérés par voie de sommation. «D'autres accusations seront probablement portées plus tard», précise François Y. Bouchard.

Un seul des six suspects est allé derrière les barreaux avant de comparaître, hier, au palais de justice de Québec. Il était accusé sous 14 chefs, également séparés entre des voies de fait armées et des voies de fait avec lésions. La Couronne s'est opposée à la remise en liberté de Yan Barras, qui devrait revenir, vendredi, devant le juge pour son enquête sur remise en liberté.


Vidéos

Photos